Earl Les Fleurs de Biars Les Artisans du Végétal Plantes Fleurs Arbres Potager Jardin
INFORMATION COVID-19
Chères clientes & clients

Le Coronavirus continue de faire des siennes !

Voici les informations de circulation et de mesures sanitaire pour ce nouveau confinement:

Notre point de vente est toujours autorisé à rester OUVERT

Vous pouvez venir acheter tous nos produits:

SANS attestation si vous habitez à moins de 10km

AVEC l'attestation cochée "Achats" si vous habitez au-delà de 10km dans tout le département (ou à moins de 30km hors département)

Toutes les mesures sanitaires sont toujours suivies dans nos serres

A bientôt dans nos serres !Afin de vous protéger et de protéger toute notre équipe nous vous informons que LE PORT DU MASQUE EST OBLIGATOIRE DANS LES SERRES MAIS AUSSI A L'EXTERIEUR DANS LA PEPINIERE ET SUR LE PARKING.
Merci à tous pour votre compréhension.
Conseils Vidéo > Comment fabriquer et conserver le pur jus de consoude ?

Comment fabriquer et conserver le pur jus de consoude ?

Jean François Lyphout, ancien horticulteur, utilisateur des méthodes et des produits naturels depuis 1992 nous explique comment fabriquer un pur jus de consoude.
Grâce à son expérience acquise en tant qu'utilisateur, puis depuis 2005 en tant que producteur d'extrait de végétaux Jean François nous livre ses petits secrets.

Quelle différence entre un purin de consoude et le pur jus de consoude ?

Le pur jus de consoude est principalement utilisé pour son effet sur les maladies cryptogamiques ou maladies fongiques c'est à dire causée par un champignon ( Oïdium) ou un autre organisme filamenteux (cas des Oomycetes : le mildiou par exemple). 

On peut l'utiliser sur le rosier, la tomate, la vigne et le concombre. Au jardin, 3 à 4 pieds suffisent pour faire du purin et 8 à 10 pieds pour du pur jus de consoude. Un purin sera obtenu avec 1 Kg de feuilles fraîchement récoltées mélangées à 10 litres d'eau. Le pur jus sera obtenu uniquement à partir de la décomposition des feuilles de consoude.

La récolte des feuilles débute au mois d'avril pour se finir aux premières gelées automnales. Couper les feuilles au ras du sol, puis les mettre dans un grand récipient type poubelle. Au préalable vous aurez préparé un récipient en positionnant un petit robinet par exemple dans la partie basse de ce dernier afin de pouvoir récolter le jus. Pour éviter que le robinet ne se bouche vous pouvez mettre au fond de ce récipient un filet de type sac à pomme de terre en le calant avec deux pierres par exemple. 

Au bout de 15 jours de macération, un premier jus de couleur brunâtre s'écoulera. Penser à bien compléter votre récipient de nouvelles feuilles fraîchement découpées une fois par semaine, si vous désirez poursuivre la fabrication de pur jus de consoude tout au long de votre saison. Le pur jus de consoude se conserve dans un récipient hermétique, à l'abris de la lumière et dans une pièce fraîche. 

Attention aux produits déshydratés que vous pouvez trouver dans le commerce car ces derniers seront beaucoup moins, voire complètement inefficaces sur vos végétaux. 

 Pour plus d'information rendez- vous sur le site www.jardiner-autrement.fr

Retour à la liste

Notre exploitation est située à proximité de : 24150 Bayac, 24440 Beaumont-du-Périgord, 24440 Born-de-Champs, 24150 Bourniquel, 24440 Labouquerie, 24440 Monsac, 24440 Montferrand-du-Périgord, 24440 Naussannes, 24440 Nojals-et-Clotte, 24440 Rampieux, 24440 St-Avit-Sénieur, 24440 Ste-Croix, 24440 Ste-Sabine-Born, 24100 Bergerac, 24520 Cours-de-Pile, 24100 Creysse, 24520 Lamonzie-Montastruc, 24100 Lembras, 24520 Mouleydier, 24140 Queyssac, 24520 St-Germain-et-Mons, 24100 St-Laurent-des-Vignes, 24520 St-Nexans, 24520 St-Sauveur, 24500 Eymet, 24500 Fonroque, 24500 Razac-d'Eymet, 24500 Sadillac, 24500 St-Aubin-de-Cadelech, 24500 St-Capraise-d'Eymet